Levée de fonds de Kwit



Publié le 15 juillet 2018

Kwit lève 210 000 € auprès d’Alsace Business Angel et de Yeast pour changer la vie des fumeurs en les accompagnant dans un sevrage sans effort via son application mobile gratuite.

Cette augmentation de capital permettra de développer l’accompagnement pré- sevrage grâce aux thérapies cognitives et comportementales dont les résultats positifs sont scientifiquement prouvés.

"Nous avons été séduits par la complémentarité et la capacité d'exécution de l'équipe. En effet, outre sa base d'abonné·es croissante, Kwit est aussi en partenariat avec le monde universitaire et a conclu un premier contrat avec un assureur mondial. Nous sommes fiers de pouvoir contribuer à cette mission de santé publique.”  - Sébastien Derivaux, membre du conseil d’administration d’Alsace Business Angels.

"Le tabac est un fléau mondial mais les efforts considérables déployés pour le sevrage tabagique ont jusqu’ici produit des résultats décevants, parce qu’il est très difficile de combattre la dépendance au plaisir que procure la cigarette. Face à ce constat, Kwit propose une méthode simple et efficace de substitution : le plaisir du jeu et du défi personnel. Nous suivons Geoffrey Kretz et son projet depuis plus d’un an et avons pu constater les avancées spectaculaires de Kwit en termes de croissance et de reconnaissance scientifique. L’équipe s’est étoffée et peut désormais mener un vrai projet industriel à l’échelle internationale. Nous sommes fiers de nous associer à cette belle aventure.” - Thierry Alliotte, membre de Yeast, CEO d’IHS Project.

Geoffrey Kretz conçoit la première version de l’application en 2012 sur son temps libre avant de créer la société en 2016. Il s’y consacre totalement depuis début 2017. Geoffrey est rejoint par deux associés : Jean-François Kraemer, ingénieur en informatique et Christophe Dehlinger, docteur en informatique. Kwit a rejoint l’incubateur public alsacien SEMIA en juillet 2017.

L’application Kwit été téléchargée plus d’un million de fois depuis son lancement. Disponible pour iOS et pour Android, elle a déjà été traduite en 12 langues. L’application est gratuite à télécharger, et propose des fonctionnalités avancées via un abonnement mensuel. La barre des 1200 abonnés a été franchie fin juin 2018.

“Avec plus d’un milliard de fumeurs, le tabagisme est la première cause de mort évitable au monde et est responsable de plus de six millions de morts chaque année. Notre ambition, avec Kwit, est d’apporter une réponse innovante, ludique et non-culpabilisante à ce problème majeur de santé publique. Nous travaillons avec des spécialistes en addictions afin d’optimiser l’efficacité de notre application et avons le soucis tout particulier d’offrir une excellente expérience utilisateur.”  - Geoffrey Kretz, CEO et fondateur de Kwit.

Kwit travaille avec des experts en thérapies comportementales et cognitives (TCC) :Lucia Romo, Maître de conférences de Psychologie Clinique à l’Université de Paris X- Nanterre et Fanny Reder, Maître de conférences en Psychologie du Développement à l’Université de Strasbourg. Les TCC sont parmi les seules approches non- médicamenteuses dont l’efficacité est scientifiquement démontrée. Elles sont particulièrement exploitables via une application mobile.

Kwit a déjà séduit trois partenaires de premier ordre en Amérique du Nord :

- l’Université de San Francisco (USFCA), qui a mis en place un campus sans tabac. Kwit est ainsi proposé aux 13 000 étudiants et employés de l’université (campagne financée par le National Cancer Institute),

- l’Université de Pittsburgh lance la deuxième phase d’essais cliniques en proposant aux patients d’arrêter de fumer grâce à Kwit (tests financés par l’Agency for Healthcare Reasearch),

- l’assureur canadien Sunlife va proposer Kwit dès septembre 2018 dans sa marketplace dédiée à la santé, accessible à ses 6 millions de clients.

En France, le souhait de Kwit est d’être reconnu au même titre que les substituts nicotiniques, comme solution efficace de sevrage par l’Assurance Maladie. L’application pourrait ainsi, elle aussi, être prise en charge pour accompagner et soutenir les 8 millions de fumeurs français qui souhaitent écraser leur dernière cigarette.




Alsace Business Angels

L'impulsion gagnante !